Actualité | Recherche

Graphergia, un nouveau projet de recherche sur la récupération d’énergie

Piloté par Philippe Basset, enseignant-chercheur à ESIEE Paris - Université Gustave Eiffel, Directeur du laboratoire ESYCOM

Imaginez des vêtements capables de capter l'énergie !

Graphergia explore de nouveaux concepts de textiles énergétiques alimentant des capteurs communicants, tout en étant respectueux de l'environnement.

Ce projet de recherche développe de nouvelles méthodologies pour créer des dispositifs énergétiques souples et résistants à base de graphène.

L'intégration du graphène dans les textiles électroniques et les batteries permet une production d’énergie plus écologique et économique. Ces textiles pourront récupérer l'énergie à partir du corps humain pour alimenter des capteurs adaptés à une utilisation mobile sans avoir besoin de batteries externes. 

Des concepts innovants

  • Matériaux de pointe

    Le projet exploite la technologie de synthèse assistée par laser pour créer des matériaux à base de graphène de qualité supérieure

  • Textiles électroniques

    Des textiles électroniques seront développés, incorporant des capteurs auto-alimentés et des électrodes de nouvelle génération pour les batteries Li-ion ou les supercapacités

  • Dispositifs triboélectriques

    Des dispositifs triboélectriques seront conçus pour convertir l'énergie mécanique en électricité, offrant une solution durable et innovante pour l'auto-alimentation

Ce projet, d’une durée de 3 ans, est soutenu par la Commission Européenne. Il bénéficie de collaborations de premier plan avec démontrant ainsi un engagement international et une expertise diversifiée.

ForthAdamant compositesEUglottia IPSapienza Universita di RomaNext TechnologyCom SensusAustraloDeutch Zentrum für Luft und RaumfahrtPleione Energy Born Knitting Enginneers

Contact

Philippe Basset

Enseignant-chercheur à ESIEE Paris - Université Gustave Eiffel, Directeur du laboratoire ESYCOM

Contacter par courriel

Back to the top of the page