Un programme de rencontres culturelles à ESIEE Paris

Ce lundi 7 novembre 2022, 42 élèves venus de Belgique ont découvert ESIEE Paris, dans le cadre du programme “Cultural Encounters”.

Cultural Encounters, c’est quoi ?

Cultural Encounters s'insère dans un enseignement basé sur un “Virtual Exchange” avec deux universités de sciences appliquées : Munich et Artevelde (Ghent). Il a été mis en place par :

  • Helen Eve - Coordinatrice des études interculturelles et de l’internationalisation à domicile, à ESIEE Paris
  • Bea Paelman - Chargée de cours d'anglais et de communication & Responsable international pour les stages à l'étranger à Artevelde
  • Chris Scherpereel - Chargé de cours d'anglais et de communication interculturelle à Artevelde
  • Nicholas Sinn - Chargé de cours d'anglais à Munich

Dans ce cours sont examinés, du point de vue d’élèves de 10 nationalités différentes les sujets suivants : business etiquette, migration, climate injustice, media bias.

L’objectif pour les étudiantes et étudiants est de mieux comprendre les enjeux abordés et de faire l’expérience d’une communication interculturelle, tout en approfondissant leurs compétences linguistiques, puisque cet enseignement est entièrement en anglais.
Lors de la session finale, en décembre, chaque groupe d’élèves présentera son sujet en ligne.

Retour sur le 7 novembre

La semaine du 7 novembre, 42 étudiantes et étudiants de l’Université d’Artevelde, majoritairement internationaux étaient à Paris, l’occasion pour eux de découvrir ESIEE Paris et les élèves avec lesquels ils échangeront durant les prochaines semaines. Ils étaient accompagnés de Bea Paelman et Chris Scherpereel, deux co-créateurs des Cultural Encounters. Ils ont été accueillis par 25 élèves ingénieurs de l’école, ainsi que des responsables, en lien avec l’International.
Afin de réunir les 3 établissements, les 15 étudiantes et étudiants de Munich les ont rejoint en visioconférence.

Après une présentation des établissements et du programme, un pot d’accueil a été organisé à ESIEE Paris, ainsi qu’en Allemagne. Les élèves ont pu continuer à échanger en ligne et d'ores et déjà former leur groupe.

Un événement pédagogique, convivial et festif !