[Travaux pratiques à distance] Des étudiants programment leur prototype utilisé pour la détection du Covid-19

Dans le cadre de l’unité d’enseignement “Process et technologies intégrées” du projet ESIEE Connect, les apprentis de 5e année de la filière “Systèmes embarqués” ont pu poursuivre à distance leur travaux de prototype intégré et pédagogique de PCR* (Polymerase Chain Reaction).

ESIEE Paris a mis en place dès le 16 mars un plan de continuité pédagogique : les étudiants ont pu suivre la quasi-totalité des cours et TD en distanciel, et même certains TP, selon l’emploi du temps prévu.

Réalisation d’un prototype PCR*

* PCR “Polymerase Chain Reaction” ou réaction de polymérisation en chaîne, est une technique d'amplification enzymatique permettant d'obtenir un grand nombre de copies identiques d'un fragment d'ADN.

Le principe de la « PCR » est aujourd’hui central dans le processus de détection du virus SARS-COV-2. Il permet, à partir d’une faible quantité d’ARN* du virus prélevé, d’amplifier considérablement l’ADN extrait pour une détection plus précise et facile.

Durant le confinement, les élèves ont pu mettre en œuvre la partie électronique de la PCR pour générer les cycles de température (Carte Arduino, Platine d’essai, câblage à fil) et piloter ainsi la puce.

La puce a été fabriquée sur un support en verre et elle intègre des composants permettant de faire varier et de contrôler la température de la puce dans la gamme [25° - 95°] avec précision, ce qui est nécessaire pour séparer et recombiner les brins d’ADN.

La fabrication de la puce intégrée a été réalisée dans les salles blanches ESIEE Paris et a pu se faire avant la fermeture de l’établissement.

*ARN : Si l’ADN est le support de l’hérédité, c’est l’ARN, l’acide ribonucléique, qui est généralement utilisé dans les cellules comme intermédiaire des gènes pour fabriquer les protéines dont elles ont besoin. L’ARN intervient aussi dans nombre de réactions chimiques de la cellule.

Suivi pédagogique

Ces enseignements ont été assurés à la manière d’un projet monitoré par les enseignants-chercheurs Olivier Français et Patrick Poulichet.  Les ingénieurs et techniciens de laboratoires qui ont pu accompagner à distance les élèves dans l’utilisation du matériel nécessaire à la réalisation : carte microcontrôleur, platine d’essai, composants et connectique associée.

Le suivi du projet et les soutenances finales a été fait sur la plateforme BlackBoard Collaborate. L’utilisation de la vidéo en direct a permis d’être opérationnel dans l’aide à apporter aux étudiants à distance. Les résultats ont été concluants comme le montre l’image ci-dessus.

Enseignée à l’école depuis plusieurs années, cette unité est unique car ESIEE Paris dispose de l'ensemble de chaîne de la fabrication (électronique et micro contrôleur, salles blanches, etc.).

 

La réalisation des travaux pratiques a été possible grâce à l'accompagnement des ingénieurs de laboratoire et le support de l'équipe des Salles blanches.