Biomimétisme pour construire les villes de demain : nos élèves ingénieur-es innovent !

6 élèves de ESIEE Paris et de l’ESIPE, deux écoles d’ingénieurs de l’Université Gustave Eiffel, remportent le second prix d’un concours d’idées sur le thème :

▶ Biomimétisme, source d’inspiration pour les bétons : à la conquête des villes du futur.

Le 28 septembre dernier, pour la 7e année consécutive, le Syndicat National du Béton prêt à l’Emploi (SNBPE) et le Centre d’Information sur le Ciment et ses applications (CIMbéton), ont organisé leur concours annuel destiné aux étudiants des écoles d’ingénieur et d’architecture.


Les étudiants participants ont travaillé sur des projets de villes biomimétiques mettant en lumière les dimensions environnementales et sociétales des ciments et des bétons.

Concept “des abeilles aux drones”

C’est en observant la nature (biomimétisme) que les étudiants ont eu l’idée novatrice de développer un concept de construction d’un bâtiment en béton à l’aide d’une flotte de drones, qui agirait sur le modèle d’un essaim d’abeilles. Cette inspiration conjuguée à de l’impression 3D permet une rapidité d’exécution intéressante et retire toute pénibilité à l’acte de construire.

Ce projet a retenu l’attention du jury qui a créé spécialement un 2e prix pour récompenser l’idée innovante développée par les étudiants.

Ce projet avait été présenté lors de l’édition 2021 du Jour des Projets ESIEE Paris.

Voir la vidéo

Ville du futur

La ville du futur devra se développer et se densifier en harmonie avec la nature, offrir un cadre de vie agréable, produire son énergie, valoriser ses déchets, accueillir la biodiversité, purifier l’air et l’eau… Autant de défis auxquels les étudiants feront face dans les années qui viennent en tant qu’acteurs de l’aménagement du territoire.

L’Université Gustave Eiffel, dont ESIEE Paris est membre-fondateur, représente un quart de la recherche française sur les villes de demain.

Informations