Qu'est-ce que l'informatique ?

Voici la réponse de Béat Hirsbrunner, Professeur à l'Institut d'Informatique de l'Université de Fribourg, Suisse.

L'objet de l'informatique est le traitement de l'information par ordinateur. Le champ d'application de cette jeune science dépasse donc largement la simple étude de la programmation et s'étend aux deux grands domaines d'activités suivants:

a) le développement et l'analyse systématique des concepts et procédés fondamentaux du traitement de l'information par ordinateur;

b) le développement et l'évaluation de stratégies et méthodes concrètes de traitement de l'information au moyen de l'ordinateur dans tous les domaines de l'activité humaine: économique et sociale, scientifique, technique et culturelle.

Le premier groupe de tâches confère à l'informatique le caractère propre d'une science, dont le but est d'analyser à l'aide de la construction de modèles et de la pensée abstraite les propriétés théoriques des systèmes d'information. Ces derniers sont alors représentés comme des objets abstraits (structures de données, graphes, systèmes d'équations, etc.) acceptant un ensemble clairement délimité de manipulations (par exemple, sous la forme d'algorithmes).

Le deuxième groupe de tâches relève plutôt du domaine de l'ingénierie, le but étant de proposer et de développer des solutions informatiques afin de résoudre des problèmes concrets. Pour ce faire, les informaticien(ne)s doivent acquérir la maîtrise d'un certain nombre de méthodes pratiques, ainsi que de nombreux outils matériels et logiciels.

L'étude et la mise en place d'une solution informatique est une tâche complexe qui exige, non seulement le respect de certains critères techniques et économiques, mais aussi une bonne dose de créativité et une formation théorique de base suffisamment solide pour permettre une analyse critique et constructive des solutions possibles.

Le traitement automatique de l'information n'étant pas un but en soi, mais plutôt une aide orientée vers un but précis, le travail de l'informaticien(ne), présente un caractère fortement interdisciplinaire. Il est donc important que ses études lui permettent d'acquérir l'ouverture d'esprit nécessaire à la compréhension de domaines autres que le sien propre.