Conférence "Science Technology & Innovation" 2017 à ESIEE Paris

L’UPEM et ESIEE Paris, avec la participation du GIS IFRIS, du LabEx SITES, et de l’unité de mixte de recherche LISIS (cotutelle UPEM, INRA, CNRS et ESIEE Paris) organisent la conférence STI 2017 (Science, Technology & Innovation Indicators).

Cette manifestation scientifique internationale, qui se déroulera à ESIEE Paris du 6 au 8 septembre 2017, est consacrée aux nouveaux enjeux et défis auxquels doivent répondre les indicateurs caractérisant la science, la technologie et l'innovation.

Les besoins en matière d’indicateurs évoluent en effet fortement, du fait des changements importants qui bouleversent le champ de la recherche : émergence de nouveaux domaines scientifiques ; expériences de nouveaux types d'arrangements institutionnels entre acteurs, évolution des modes d’interaction entre la société et la science, la technologie et l'innovation ; apparition de nouvelles méthodologies d’analyse et de visualisation des données ; renouvellement des combinaisons d'intérêts politiques entre acteurs sociaux... Autant de transformations qui modifient profondément le contexte de production et d’utilisation d’indicateurs conçus pour éclairer les analyses, le pilotage des stratégies des multiples acteurs impliqués dans le champ de la recherche scientifique et technologique.

Les travaux présentés lors de la conférence STI s’organisent autour de quatre thèmes principaux.

L’organisation des nouvelles modalités d’interaction entre les acteurs sociaux et la science, la technologie et l'innovation. Ce premier thème analysera notamment des aspects tels que : open science, open innovation, projets collaboratifs incluant des acteurs sociaux, crowdsourcing mobilisant de grandes plates-formes numériques, mobilisation de connaissances locales et «autochtones» dans les programmes de développement, resserrement des liens entre les univers scientifiques et technologiques, numérisation croissante, équilibres changeants entre activités de recherche productives et précompétitives, crowdfunding, innovation responsable, apparition dans le champ de la technologie de producteurs artisanaux et de mouvements de «bricolage» (do it yourself)…

La nécessaire démocratisation des processus décisionnels née de l’essor des programmes de recherche participatifs et de l’engagement dans la production des connaissances d’organisations ancrées dans la société civile. L'expertise ne peut de ce fait plus se limiter à l'application descendante des connaissances scientifiques ; les indicateurs doivent refléter et contribuer à ce mouvement démocratique.

De plus, dans le prolongement du thème central « les périphéries » qui avait été retenu pour la précédente conférence, STI 2017 interrogera largement la dimension géographique de la science, la technologie et l’innovation, en s’intéressant, d’une part, aux impacts de la concentration des «nouvelles sciences dominantes» dans les grandes régions métropolitaines et, d’autre part, aux diverses formes de collaborations internationales et les nouvelles stratégies mondiales développées par les acteurs globaux.
Enfin, la conférence STI 2017 examinera les nouveaux développements méthodologiques, les nouvelles méthodes de traitement, de partage, d'analyse et d'utilisation des données, y compris en matière de big data. Désormais, la production d’indicateurs nécessite non seulement un accès à de grandes bases de données mais aussi la maîtrise de technologies partagées et collaboratives, notamment par le recours à des données ouvertes.

Pour plus d’informations : https://sti2017.paris